Travail, loisirs et vie quotidienne…

in Random

Salut a tous !

Désolé de ne pas avoir donné de nouvelles plus vite, je suis tres occupé en ce moment, entre le boulot, les cous de hongrois, et le week end, il ne me reste plus beaucoup de temps libre !

Mais parlons d’abord du boulot. Je suis toujours en formation, j’apprends, tout baigne, j’assimile assez vite jusqu’ici. J’ai touché mon premier salaire aussi ! Bon, pas de folies, ce salaire est celui du mois d’avril, a savoir mon boulot du 24 au 30 avril, c’est-à-dire 5 jours J

Mais bon, ca fait quand meme plaisir ! Je fais de plus en plus connaissance avec mes collegues aussi, pourquoi ils sont la, tout ca… Et je ne suis plus le « petit nouveau » ! En effet, un français est arrivé aujourd’hui, apres pas mal de temps de galère pour ses papiers, comme moi. je n’ai pas encore eu l’occasion de discuter avec lui, mais ca fait un français de plus !

Maintenant, les cours de hongrois… Difficile en ce moment.. je n’ai plus trop le temps d’y penser pendant la journée, et c’est pas aussi facile de s’y remettre a la fin de la journée… En ce moment, apres avoir fini le subjonctif et l’impératif (qui ne sont en fait qu’un seul et meme temps en hongrois), on s’attaque au conditionnel…Dur dur, mais bon, si je m’accroche, je pourrai peut etre changer de groupe pour un autre de niveau plus élevé a la fin de ce semestre en juin…

Ensuite, le week end qui vient de se terminer.. Assez spécial puisque je l’ai passé avec Adri et ses parents dans une aure région de Hongrie, une autre ville en fait. La mère d’Adri était invitée la bas pour faire une présentation dans une conférence de pharmaciens, a propos de l’allergie. Et en tant qu’invitée, elle avait des places dans l’hoter ou se tenait la conférence… Hotel avec Sauna, grande piscine, jaccuzzi, hammam, et autres sortes de thermes spéciales.. Cool, non ? Adri et moi avons donc été invités a nous joindre a ses parents, pour apprécier les bains de l’hotel… Il y avait aussi une autre raison, invoquée par la père d’Adri cette fois… Eger est une ville et une région fameuse en Hongrie pour son vin, et le père d’Adri tenait a avoir de la compagnie pour visiter quelques caves… Quel weeke end en prespective ! Pour etre honnete, je le redoutais un peu, parce que je ne suis pas un aussi grand buveur de vin que le père d’Adri, si vous voyez ce que je veux dire… Enfin, tout s’est tres bien passé… Pour résumer, nous somme arrivés la bas le vendredi soir, nous avons fait un tour dans la ville, très belle soit dit en passant, ville d’ailleurs célèbre pour une bataille contre les turques. Nous nous sommes arretés pour déguster un peu de vin dans un restaurant, et sommes rentrés nous coucher… le lendemain, debouts de bonne heure avec Adri pour profiter des thermes avant le petit déjeuner… Quelques brasses, jets dans le dos, gouttes de sueur et bubulles plus tard, petit déjeuner, puis viste du château d’Eger, dégustation de vin, et retour a l’hotel pour la présentation de la mère d’Adri.. Pendant sa présentation, nous sommes retournés aux bains, et en soirée, nous sommes all és tous ensemble à pied quelques kilometres plus loin, dans une petite vallée, célèbre dans toute la Hongrie pour son vin. Outre les vignes partout partout, on peut y voir des petites caves partout, donc certaines ont été transformées en petits bars ou les locaux vont accueillent et vous vendent un verre ou une bouteille de leur vin. Très sympathique ! Mais avant de reparler de ces petites caves, nous nous sommes arretés dans un restaurant pour le diner. En terrasse d’ailleurs, il faisait très beau. Et en musique, de plus, parce qu’un groupe de tziganes était la et jouait pour les clients. Musique sympa, et on a eu droit aux chants aussi, parce qu’a une des tables il y avait un groupe de célibataires endurcis quelque peu imbibés qui appréciaient tellement la musique qu’ils ont décidé d’aider le groupe en les accompagnant de leur « chants »… Hips ! J

Bref, bon repas, accompagné de très bon vin (au passage, j’avais choisi un ragout de sanglier, et avec ca un vin nommé « Egri Bikavér », à savoir « le sang de taureau d’Eger », vin parmi les plus fameux de la région, qui se décrit parfaitement bien par sa traduction je pense)

Ensuite, nous avons donc commencé à remonter une des petites rues avec ces caves à vins particulières… Je pense que le but était de remonter toute la rue, mais nous ne sommes finalement pas entrés dans tous… je commencais à avoir ma petite chauffe moi, et je n’étais pas tout seul… A chaque fois, le patron nous présentait ses vins persos, et il nous fallait donc gouter avant d’en choisir un duquel nous buvions quelques verres, avant de passer à la cave suivante.

Dans chaque cave, des vins différents, bien qu’apres quelques verres je n’appréciais plus tellement.. Il faut dire que pour moi le vin rouge hors des repas, je l’apprécie moins… Nous avons quand meme pris quelque chose à manger dans notre dernière cave, une spécialité hongroise qui équivaut à notre galette saucisse (en moins bon bien sur), à savoir « zsíros kenyér », du pain avec dessus de la graisse de porc (souvent du mangalica, le porc traditionnel hongrois, vous devriez en voir en vrai, ce sont des porcs super gras avec de la fourrure tout autour du corps !). Donc, sur le pain, de la graisse, sur la graisse, un peu de poudre de Paprika, et sur tout ca, des rondelles d’oignon.. Bref, un plat rapide, pas cher, qui tient bien au ventre ! quand je vous disais que ca valait notre galette saucisse ! et il n’y a rien de plus hongrois : du cochon, animal très utilisé dans la cuisine hongroise, du cochon hongrois qui plus est, du Paprika, produit hongrois présent dans tous les plats hongrois ou presque, et des oignons, meme chose que les précédents.

Voila pour notre samedi. Je vous passerai le retour a l’hotel, et le lendemain ; lever de bonne heure pour apprécier le jacuzzi mais en fait j’avais le bide un peu en vrac donc pas vraiment prêt pour les bubulles… Le dimanche apres midi cependant, nous nous sommes arretes dans un parc sur le chemin du retour, on a pas mal marché (c’est bon ca, pour l’estomac en vrac !) pour trouver une grotte qui était beaucoup plus loin que prévu (c’est toujours comme ca de toute facon, je comprends pas pourquoi les hommes des cavernes ne choisissaient pas de grottes plus pres des routes…),et sur le chemin du retour, petit arret dans un resto dans le parc, dans lequel nous avons mangé de la truite, poisson fétiche du parc. Cette fois ci sans alcool, le père d’Adri conduisait, et nous autres étions bien contents de faire une petite pause…

Bref, que du bonheur pour ce week end, pour les gens qui visitent la Hongrie et y passent plus d’une semaine, je ne peux que recommander Eger.

Voila pour le petit résumé de ces derniers jours… J’oublie de dire que la saison des coups de soleil a commencé ici, sur mon front et mon nez plus précisément… A ce rythme la, je vais etre bien coloré à la fin du mois d’aout…