Categories
Random

Troisieme semaine!

Voici un petit résumé de ce qui s’est passé depuis le dernier épisode… je continue donc de travailler sur les différents projets dont je vous ai parlé, et en parallèle, je visite différentes facultés de l’université, afin de faire connaissance avec tout le monde… Demain, je visite un centre d’insémination, à l’occasion d’une présentation des nouveaux taureaux. On verra comment ça se passera, mais ce sera intéressant de voir les différences avec la France.
Mes soirées se passent aussi très bien, même si elles sont plutôt courtes après le taf, plus les transports pour rentrer. J’ai retrouvé un ancien de Dronten, Sylvain, de l’année avant mi, qui vit aussi a Budapest, et qui est en recherche de boulot maintenant. Ca fait un contact français, du coup ! Ah j’oubliais, Edouard, Drontonien de l’année dernière, est aussi en visite en ce moment à Budapest.

Quoi d’autre ? Rien de spécial, je me fais a ma petite vie ci a Budapest ; ça se passe très bien. Semaine boulot, et week end soirées, et visites avec les parents de Adri, je découvre d’autres villes hongroises, et d’autres membres de la famille aussi… pas facile quand on ne parle pas Hongrois , mais je suis très bien accueilli, heureusement !

Voila pour le moment : Prochain épisode : Comparatif des centres d’insémination français et hongrois. Mais tout d’abord, les informations !

Categories
Random

Stage: deuxieme semaine!

Bon, on est reparti pour une deuxieme semaine! Je me dois tout d’abord de vous resumer la premiere! Je me suis deplacé pour ma premiere visite mercredi dernier, direction Miskolc, je vous laisse regarder sur la carte Ici par exemple… , et j’ai pu rencontrer le directeur de l’association des éleveurs de la Race Charolaise, qui m’a expliqué son boulot, et m’en a donné aussi! Et oui, en tant que Francais, j’ai l’avantage sur lui de parler Francais… ( au moins un petit peu..), et donc, j’ai comme boulot de traduire le schéma de sélection de la Race Charolaise, les estimations des valeurs génétiques, les différents index, et d’en faire des articles pour les éleveurs hongrois, et pour son association qui tient a etre tenu au courant des dernieres evolutions et des nouveaux index… Je m’en suis occupé un peu a la fin de la semaine, et j1ai fait une petit ébauche pour mon maitre de stage aujourd’hui, il en était content, et il m’a donc expliqué que ce serait ma premiere publication! Cet article sur le schéma de sélection, et sur l’obtention des valeurs génétiques de la race sera publié dans quelques temps, le temps qu’il traduise de l’anglais que je lui ai fait au hongrois. Mais mon nom sera le premier de la publi! je vous montrerai, ne vous inquiétez pas! Je ne pensais pas que ca irait aussi vite, mais il était content de mon boulot! Et moi, je dis merci aux sources de l’INRA, qui m’ont bien aidés dans mon travail, aprce que je ne connaissais rien a IBOVAL avant la semaine derniere! :)

Je me dois aussi de parler de la seconde partie de cette visite, qui était une visite de ferme. C’etait un gros élevage, possédé par des italiens, et un élevage d’Aubrac. Ils ont introduit la race en Hongrie, et font du croisement avec du Charolais. Et bien sur, le département ou je bosse est intéressé, pour voir l’adaptation de la race aux conditions Hongroises, et les rendements et developpements des animaux pure race et croisés, pour voir si ca pourrait avoir de l’avenir avec d’autres éleveurs. Et bien, le responsable de l’association Charolaise était intéressé aussi. Et moi, je me suis intéressé a la ferme, et ce que j’ai vu m’a permis de me faire une image des gros troupeaux extensifs ici en Hongrie. des grands espaces, des batiments pour l’hiver, mais plus en tres bon état… des troupeaux énormes aussi. Et chose étonnante, un gardien de troupeau pour chaque groupe d’animaux… Oui en effet, si il n’y a pas de barrieres assez hautes et electrifiés autour des champs, il peut arriver que des gens viennent voler du bétail, ou le tuer et le découper sur place… Alors, dans cette partie de Hongrie, les éleveurs de gros troupeaux comme celui que j’ai vu ont deux choix: La cloture style prison, ou une cloture normale et quelqu’un pourt jeter un oeil au troupeau. La deuxieme solution est moins chere, et donne du boulot a quelques personnes, dans une région ou le chomage est une banalité… En effet, avant le changement de régime, tout le monde avait un travail. Maintenant les industries ont coulé, et les fermes ont été rachetées… Tres dur de vivre en Campagne… J’essaierai de prendre des photos la prochaine fois. de toute facon, on y retournera le mois prochain, on doit mensurer tous les animaux… J’ai du mal a croire qu’on fasse tout en une journée, mais mon maitre de stage semble positif… Un peu éloigné du terrain le monsieur quand meme, meme si il y a la toise a coté du radiateur dans son bureau… :) Enfin, on verra.

Donc, ca c’était une journée, plus un peu de temps pour la rédaction du brouillon de cet article… Passons a autre chose… La suite demain, je vais laisser un peu de suspense! Qui veut lire la suite? Qui veut savoir si Pamela a réussi a renouer contact avec John? Et Nina, pourra elle se remettre de sa rupture avec Ryan? (Petit coucou a Mamie, je pense a toi… En esperant que Jack Abott se porte bien… ;) )

La suite de mes aventures demain soir, meme heure, meme site!

Categories
Random

Premier jour!

Et voila! J’ai découvert ce que va etre mon stage aujourd’hui! Apres une heure et demie de transport, je suis arrivé tres stressé (rien de bien nouveau… :) )devant l’université, ou j’avais rendez vous avec mon maitre de stage. J’ai donc decouvert le Dr. Tőzsér János, chef du département d’élevage bovin et caprin. Cet homme d’une quarantaine d’années s’occupe d’étudiants en doctorat, mais aussi de masters et de Bachelors. En fait, sa principale activité est la recherche, avec d’autres PhD, ou avec des étudiants PhD.

Il m’a donc présenté a ses collegues de travail, tout le monde semblait accueillant, l’ambiance semble sympathique, par exemple le prof d’une cinquantaine d’années qui en connait un rayon sur les conditions d’élevage, et m’en a laissé aprecevoir un petit peu en quelques minutes, plus particulierement sur la question de differents types de batiments en ferme laitiere, et a un niveau plus général sur des questions d’éthologie. Cela promet… Les autres semblent aussi intéessants, et les différents projets en cours sont a propos (désolé, j’essaie de rester général pour pas ennuyer tout le monde!) du comportement animal, de l’usage des ultrasons pour la détermination de la masse musculaire des charolaises, limousines et aubracs, et sur de nouvelles techniques de pointage pour les notes de corps et de positionnement de trayons en vaches allaitantes et laitieres… ( Je suis resté général je vous jure, et je ne vous ai pas parlé des mesures de circonférence du scrotum pour la sélection de jeunes taureaux en station de pré testage… :) )

Voila donc sur quoi je vais travailler pendant ces six mois, j’attends donc avec impatience la premiere publication avec “Hervé Jérémy” parmi les noms en entete! Mon maitre de stage veut aussi me faire découvrir toute la branche bovine, et me faire connaitre quelques contacts impotants. Je vais donc me joindre a des visites, et a des expérimentations, afin de découvrir comment ca se passe et afin d’ajouter des noms a mon carnet d’adresses… Je vais aussi découvrir quelques une des autres départements de l’université…

Voila pour le petit résumé de la journée! Ah, j’oubliais! Mon maitre de stage parle mieux Francais qu’Anglais, donc nous parlons en Francais… Mais que personne ne s’inquiete, je parlerai Anglais la majorité du temps, parce qu’il est le seul a parler le Francais. Et petit clin d’oeil aux brestois qui me lisent: Il connait Yannick Lautrou! Ils tavaillent ensemble sur certains projets… Le monde est petit… Et tout le monde connait Yannick lautrou!

Categories
Random

Le stage approche…

Demain, ce sera ma premiere journée de stage. Je n’ai pas encore rencontré mon maitre de stage, mais je me suis tout de meme déplacé pour découvrir un peu l’université, et pour des formalités administratives.

Donc, cette université, Szent István Egyetem, est située a Gödöllő, au Nord Est de Budapest, a environ une heure de train, ou de RER. C’est une université agricole, qui délivre des diplomes de Masters et de Doctorats aux étudiants hongrois et internationaux qui étudient la bas. Cette université se démarque par sa taille et son emplacement, qui la placent comme la premiere université agricole de Hongrie. En effet, a une heure de Budapest, cette université reste accessible pour les honrois habitant la capitale, et bénéficie cependant d’un tres joli cadre rural. C’est en fait un ancien chateau d’une taille non négligeable, et toute l’université a donc gardé le style propre au chateau qui rend l’université imposante et impressionante, avec ses grands et longs couloirs, ses eescaliers majestueux… Enfin bref, tous les éléments sont présents pour se perdre tres facilement!!
Mais heureusement, c’est a ce moment la que je me dois de parler de l’accueil. En effet, meme endant ma courte visite la bas, j’ai eu le droit a un accueil sympathique, et tout le monde était pret a m’aider pour trouver mon chemin, ou pour me faciliter la vie.

Enfin, ca n’était qu’un passage éclair la bas, je vous en dirai plus demain soir, apres la découverte de mon maitre de stage, et si j’arrive a trouver la sortie!

szie-godollo

Categories
Random

Barriere des langues…

Aujourd’hui encore, et chaque jour plus que le précédent, je réalise la difficulté d’etre en face d’une personne qui ne parle pas la meme langue. Eh oui, malheureusement, l’anglais n’est pas encore international, et comme en France, dans tous les magasins, rares sont les personnes pouvant parler l’anglais. Mais heureusement, je pense pouvoir me débrouiller seul pour le shopping de tous les jours. La ou la barriere se fait sentir, c’est avec les parents d’Adri.

Ne se connaissant pas, nous aurions plein de choses a nous dire, ils ont plein de choses a me faire decouvrir… La plupart du temps, Adri essaie de traduire dans l’un essaie de dire quelquechose a l’autre, mais il manque quelquechose… Réagir aux petites touches d’humour m’est impossible, ou juste apres traduction… Donner mon opinion sur la discussion du moment, ou sur le petit débat qui se lance, m’est aussi impossible… Et aujourd’hui, j’ai expérimenté le travail ensemble… Comment demander un outil, dire “C’est bien”, “c’est pas bien”, “c’est assez”… Je dois vraiment apprendre le Hongrois le plus vite possible!

Categories
Random

Szentendre

Szentendre

Ce weekend, petite excursion hors de Budapest pour l’anniversaire de la mere d’Adri. Nous avons donc suivi le Danube jusqu’a Szentendre, ville d’artistes tres réputée en Hongrie… Avec un décor et une ambiance tres typique, pas étonnant que ca attire les artistes… En tout cas, j’en ai pris plein les yeux une fois encore… La Hongrie n’a pas que Budapest… Je vous laisse cliquer si vous voulez vous aussi en profiter…

Photos…

Categories
Random

Le monde a l’envers…

Bonjour a tous.
je tenais juste a commenter cette petite nouvelles dans les actualiés d’hier: Pluton, apres des annees de gloire parmi les autres planetes du systeme solaire, redescend dans la division inférieure…

Bon, mis a part la mauvaise nouvelle pour les supporters, et pour tous les habitants de Pluton ( c’est vrai que c’est pas bon pour le tourisme tout ca… deja qu’il n’y avait pas grand monde a passer par la…), on pourrrait penser que ca n’est pas une grande nouvelle, apres tout…

Mais je me posais la question de toutes ces tonnes de bouquins, qui vont etre changés, de ces regles et standards qu’il va falloir modifier, et meme les chansons que l’on apprenait a l’école primaire… Il va falloir trouver de nouvelles rimes pour apprendre non plus les neuf, mais les huit planetes du systeme solaire! Et tout ca non pas a la suite d’une découverte scientifique, mais juste parce qu’ un consortium de scientifique a décidé de revoir la regle…

Moi, ca me décoit un peu… Mais bon…

Categories
Random

VTT…

192607-specialized-logo

Quelques découvertes au programme d’aujourd’hui…

Un bike shop a 10 minutes a pied, qui vend du specialized, voila une bonne nouevlle! Bon, ils ne parlent pas Anglais, mais j’ai une traductrice, heureusement! ca sera le bon endroit pour aller si j’ai besoin d’un service, et en plus ce n’est pas trop loin…

Et ensuite, a dix minutes, mais dans l’autre sens, un grand skate park, accessible pour tout le monde, rollers, skates, BMX et VTT… Il y avait beaucoup de monde qui roulait, donc je pense que c’est bien animé… Et a l exterieur, un champ de bosses!!! Il a l’air un peu entretenu, il y a des gens qui y viennent régulierement, donc tout ceci s’annonce comme des activités en perspective… Il va falloir que je me trouve une pelle!! :)

Categories
Random

Sziget…

logo_01_sziget_050427

Impossible d’etre en Hongrie ces jours ci sans entendre parler de Sziget, le plus grand festival européen… La conclusion que j’ai pu tirer de ce festival est qu’il ne peut pas etre comparé a ceux que l’on a l’habitude de voir en Bretagne. Ceux qui pensaient que Les Vieilles Charrues était un festival devenu trop grand, trop commercial, peuvent venir en Hongrie, et ils verront ce que veut dire Commercial.

Rassemblant pres de 65 000 personnes chaque jour, pendant une semaine, ce festival se deroule sur une ile, et le parfait festivalier ne quitte pas l’ile de toute la semaine. Apres tout, pour quoi faire? Sur cette ile (ile= sziget, en Hongrois), tout existe:
Mis a part les nombreuses scenes repondant aux besoins de tous, vous pourrez trouver supermarchés, bars, points don du sang, boutiques de tout et n’importte quoi, stands politiques, stands de radios et television, saut a l’elastique, differents maneges pour combler les satisfactions de tout le monde, campings bien sur. Vous pouvez aussi apprendre la poterie, devenir la nouvelle star du karaoké ou du baby foot avec des marathons 24/24, vous pouvez vous marier…

Vous commencer a imaginer? Maintenant, rajouter des sponsors. Pas un, pas cent…Plus. Les scenes ont pour nom un gros sponsor pour chaque scene, les bars, les boutiques, les frigos des boutiques, le supermarché bien sur…

Maintenant, je pense que vous commencez a vous faire une idée… Et vous pouvez donc comparer avec les Vieilles Charrues: aucun sponsor, des oeuvres d’art sans aucun but commercial… Je pense que c’est assez, non?

Voila apropos du plus grand festival européen… Tout dépend de ce que vous recherchez… Une chose est sure, vous trouverez la musique qui vous plaira, et ce cote international est un bon coté du festival. En bref, bonne musique en perspective, n’est ce pas ce qu’on demande a un festival?

Categories
Random

Fete nationale

Aujourd’hui, 21 aout, nous sommes au lendemain de la fete nationale hongroise. Mais nous sommes aussi au lendemain de l’une des plus spéciales fetes nationales hongroises… En effet, le feu d’artifice a été marqué par un violent orage, qui a provoqué beaucoup de dégats.

Mais laissez moi tout d’abord vous introduire la fete nationale Hongroise… C’est dommage que je n’ai jamais vu comment ca se passe a Paris, ou dans une autre capitale, parce que la j’étais impressionné!
La premiere impression est que cette fete est avant tout commerciale: Des sponsors partout, des stands de marque, des vendeurs de tout et n’importe quoi, des buvettes sponsorisées par pepsi, ou d’autres marques de biere. Et le plus gros sponsor: Red Bull, qui organisait une “Red Bull Air Race”, c’est a dire une demonstration de vol, du genre de notre patrouille de france, sauf que ces gars la passaient un par un, a quelques metres au dessus du danube, et faisaient des acrobaties sous les ponts et au dessus de l eau entre des bouees avec des sponsosrs inscrits en gros, dans le but de gagner la competiton…
Les ecrans geants et les grosses enceintes crachant des pubs et des clips video en continu etaient aussi bien présentes… Enfin bref, cette fete nationale sonnait comme un gros evenement commercial avant tout…

Mais parlons du feu d’artifice… Moi qui suis habitué a Plénée Jugon, j’en ai eu plein les yeux! ce feu d’artifice était tout simplement extraordinaire! Mille fois ce que j’avais vu jusqu’a présent! Tiré depuis plusieurs ponts au dessus du Danube, mais aussi d’autres endroits dans les collines dans Budapest, c’était magnifique! Du moins, les dix premieres minutes… Ensuite, un gros orage arriva, des trombes d’eau avec un vent violent, la panique pour toute la foule présente, des gens qui courent dans tous les sens, les bateaux sur le Danube (et il y en avait un paquet, plein de gens regardant le feu d’artifice) sans aucune visibilité et se heurtant les uns les autres, des arbres tombant aurour de nous… Un petit semblant d’apocalypse quoi!

Résultat aujourd’hui: Meme si le feu d’artifice a repris quelques instants apres s’etre arreté a cause de la pluie, personne n’en a rien vu, et personne n’en parle: trois personnes sont décédées, des disparus dans le Danube, environ 300 blessés, et de nombreux responsables… Le maire, qui est en pleine campagne electorale; Les sponsors, qui n’ont pas voulu annuler le feu d’artifice, malgré les avertissement météo; La foule, ne se préoccupant pas d’autrui, l’important étant de courir le plus vite possible, mais personne ne sait ou…

Pour conclure, je pense que cette fete nationale restera dans les annales… Et va faire beaucoup de bruit dans lees médias, par son influence politique autant que par les dégats produits…

Ah, j’oubliais: certaines des roquettes du feu d’artifice ont disparu, emportées par la tempete… Les demineurs cherchent dans le fleuve, mais peut etre ont elles atterri autre part…