Me revoila !!

in Work

Bonjour a tous !

Bon apres un mois d’absence, je profite du petit laps de temps pendant lequel ma connexion internet semble marcher correctement pour vous donner de mes nouvelles… Beaucoup de choses se sont passées en un mois…

Bon, tout d’abord, le stage. Date officielle de fin de stage : Hier ! J’ai donc terminé mon stage, mon maitre de stage est tres satisfait, veut continuer a travailler avec moi, nous allons donc rester en contact pour la suite. Je vais d’ailleurs continuer a aller a Gödöllő pendant quelques jours la semaine prochaine, pour essayer de finir le deuxieme article que je suis en train d’écrire, sur les resultats statistiques de l’expérience sur laquelle je travaille depuis le début. Le premier article est en effet terminé, apres multiples corrections de ma part (ils ne sont pas commodes pour ca, mes maitres de stage ! Il aura fallu que je corrige des dizaines de fois les memes paragraphes, pour arrive a un article de 22 pages au lieu de 15 initialement), et il sera publié dans les semaines a venir ! Le second article, quant a lui, je me dois de le finir ausi vite que possible, pour qu’il soit publié, bien sur, mais surtout parce que ces deux articles sont les bases de ma these.
J’ai donc utilisé le premier article comme premiere partie de ma these, et le deuxieme article, les statistiques de l’étude, viendra en deuxieme partie de ma these. Ceci devant etre terminé assez vite, puisque la date limite pour rendre la these est le 23 mars. Plus que quelques jours donc !

Mais bon, je vais y arriver ! Meme si quelquechose d’autre va venir ralentir ma cadence de travail a partir de maintenant… Je suis en effet en train de m’occuper de la paperasse nécesaire pour obtenir un permis de travail…
Travail qui devait commencer ce lundi initialement, mais qui ne commencera que plus tard, puisque comme en France, les démarches administratives sont quelque chose d’assez périlleux ici…

Petite conclusion donc : Stage terminé, mais article a continuer d’écrire pour ere publié aussi vite que possible, et pour rendre ma these en temps et en heure. Boulot trouvé, mais pas encore les papiers m’autorisant a travailler.

Mais quel boulot en fait ? Et bien, ce sera un poste de “Process associate” (dixit mon contrat) chez Genpact . Bon, vous allez me dire, ca ne nous dit pa grand chose… Laissez moi donc vous faire un petit topo…

Genpact

Genpact est une entreprise, anciennement sous le couvert de General Electrics, qui a pour but de délivrer tous types de services a d’autres entreprises afin d’améliorer tous les domaines de leur process, de la production au SAV en passant par les couts, les marges, la vitesse de process.. Opératrice depuis différents pays, donc la Hongrie vous l’aurez compris, cette entreprise a des clients partout dans le monde, dont en France… Bon, la j’interviens ! :) Dans chaque lieu ou Genpact a des bureaux, le personnel est divisé en équipes, différenciés par le client avec lequel ils travaillent, afin de lui aider a améliorer un des points dont on a discuté ci dessus… Ici a Budapest, il y a donc des équipes portugaises, espagnoles, allemandes, hollandaises, belges, anglaises, francaises, qui sont chaune responsables de clients dans leur pays respectif… C’est donc plein d’étrangers la ou je vais travailler, étant donné que pour travailler avec des espagnols, mieux vaut parler espagnol…

L’équipe francaise, elle, n’est responsable que d’un seul client. Toute l’équipe effectue donc du travail pour un seule entreprise client de Genpact, Steelcase, numéro un mondial dans la fabrication et le commerce de mobiler de bureau. Cette entreprise a donc demané l’aide de Genpact pour améliorer la vitesse et la fiabilité du processus de fabrication. Toute l’équipe ici en hongrie est donc responsable de la circulation de l’information entre les concessionaires, chez qui tout le monde peut acheter des produits steelcase, et les usines de fabrication, basées a Strasbourg et en Allemagne. Je travaillerai donc devant un ordinateur, et un téléphone, en relation avec les concessuionnaires et avec l’usine de fabrication, afin d’essayer de régler les problemes pouvant intervenir entre la commande passée par le concessionnaire et l’obtention du produit. Concretement, c’est un travail de relation avec les concessionnaires, toujours a la recherche de petits prix, de délais courts, etc… et de compromis a leur faire accpeter… Beaucoupd e communication donc, mais aussi une utilisation poussée du logiciel SAP, tres utilisé dans beaucoup d’entrprises aujourd’hui.

J’ai donc signé pour un CDI, avec une durée d’un an minimum obligatoire, puisque Genpact tient a etre sur que l’argent investit dans la formation donnée aux employés sert un minimum. En effet, les trois premiers mois de mon travail ne seront que de la formation. Tout d’abord au logiciel, puis a la communication avec les clients, et enfin un voyage a strasbourg pour rencontrer les personnes avec lesquelles nous parlerons par téléphone par la suite.

Mon recrutement s’est déroulé en trois étapes: un premier entretien un lundi, avec deux personens différentes, tout d’abord en anglais avec une personne des ressources humaines puis avec la responsable de l’équipe francaise, et donc en francais. A la fin de cet entretien, j’ai appris que pour le moment, je délivrasi une impression favorable, je serai donc appelé pour un second entretien la semaine d’apres. je suis donc rentré chez moi, et deux heures plus tard, coup de fil : “finalement nous avons pris la décision que nous pourrions passer a la troisieme étape de votre recrutement des maintenant. Vous allez recevoir un coup de téléphone de notre partenaire francais Steelcase dans deux jours. A la suite de cette interview par telephone, nous vous dirons si vous etes sélectionné ou pas”. Bref, le mercredi coup de tltéphone d’un monsieur de Strasbourg, long entretien, et a la fin, il me dit que si il n’y avait que lui, je serais pris totu de suite, mais il a besoin d’en parler a son superieur. Cool, non ? Et bien en tout cas, deux jours plus tard, ils m’annoncaient que j’avais le job et que je pouvais venir des la semaine qui suivait pour examinier les détails du contrat, et decouvrir l’endroit ou j’allais travailler, ainsi que mes collegues. J’y suis donc allé, j’ai passé une heure avec une des employées, qui m’a montré ce qu’ils faisaient, et je suis ensuite retourné aux ressources humaines, ou j’ai signé mon contrat.

Fin de l’histoire donc. Je travaillerai donc ICI, a l’arriere de ce batiement, qui est en fait un centre commercial sur le devant et des bureaux sur la partie arriere. Je travaillerai dans l’équipe francaise, composée a 100 % de… hongrois, qui parlent parfaitement le francais. Voila ce que je sais pour el moment. je suis donc en train de m’occuper des principaux papiers afin d’obtenir un permis de travail tou d’baord, puis par la suite un permis de séjour, une carte de cotisations, une carte de sécurité sociale… Bref, paperasse…

Voila donc pour les nouvelles, un peu longues j’en ai conscience, mais apres tout cela faisait plus d’un mois ! :) Je reviendrai dans les prochains jours avec un peu de chance, et je vous expliquerai la suite ! :)

  1. Salut Jérémy, voilà je viens de lire tout sur ton prohain job mais c’est vrai que j’ai eu la chance que tu puisses nous expliquer tout cela en direct (petit clin d’oeil à mon séjour passé à Budapest) et je dois te dire à nouveau chapeau ! Tu te débrouilles comme un chef! oh bien sûr j’imagine que tu es impatient de commencer, de connaître tes nouveaux collègues, le travail, mais si tu continues comme tu as commencé, je te fais confiance, en tout cas bon courage à toi, il te faut désormais attendre que tous tes papiers soient en règle et bingo tu rentretras dans la vie active. J’espère que ce travail te plaira et comme tu l’as dit ça fera un plus dans ton CV et ça c’est plutôt positif. Bonne chance en attendant la suite et gros bisous

Comments are closed.