Libre de m’insulter ?

in Geek Inside

Si vous avez un compte sur Google+, il y a de fortes chances que vous ayez entendu parler de +MG Siegler et des problèmes de photos de profil récemment. En effet, une petite expérience de sa part s’est transformée en un bad buzz pour Google+.

Je tiens d’abord à préciser que cet article devait être un simple commentaire sur le blog de Pierre-Olivier Carles, qui a une opinion très marquée sur toute cette histoire. Commencez donc par lire son analyse, elle est intéressante. Allez-y, je vous attends.

Toute cette histoire concerne donc un bras d’honneur. Rien de bien méchant, vous me direz. C’est d’ailleurs ce qui pose problème à tant de gens aujourd’hui. En effet, peu de temps après la mise en ligne de cette nouvelle photo de profil, l’algorithme de Google a automatiquement retiré cette photo, sans prévenir son auteur. Celui-ci en a donc fait un article, qui a été partagé et re-partagé. La réponse de Google n’a pas tardé, et on lui a donc précisé que ce type de photos ne respectait pas les TOS de Google+.

Si la personne en question n’avait pas été un blogueur reconnu, nous n’en aurions sûrement pas entendu parler. Mais ce n’est pas le cas. MG Siegler est rédacteur chez Techcrunch, grand professionnel des scandales et des éditoriaux flamboyants sur le web. Bien sûr, celui-se se défend d’avoir voulu créer un tel torrent d’articles et de questions sur les pratiques de Google, mais forcément, lorsqu’il prend la parole cela fait des vagues.

Les grands étendards du web ont donc été déployés : censure, liberté d’expression, Big Brother, et j’en passe. Je trouve tout de même que toutes ces réactions de révolte manquent un peu de nuance…

1. Chez Google+, on n’est pas chez nous.

C’est gratuit, c’est pratique, cela peut générer des opportunités, mais on ne paie pas pour ce service, nous ne sommes pas clients de ce service, mais bel et bien le produit. Et comme lorsque vous êtes invités chez quelqu’un, vous vous devez de montrer un peu de respect envers votre hôte, de respecter les standards en vigueur dans sa maison. Que ces standards vous plaisent ou pas, vous vous devez de les respecter. Vous pouvez bien sûr choisir de les ignorer, mais il ne faut pas vous étonner lorsque vous vous faites mettre dehors.

2. Google+ n’est pas qu’un simple réseau social, c’est un projet.

Il couvre donc un nombre important d’aspects chez Google. Ainsi, votre photo de profil peut maintenant apparaître parmi les résultats de recherche sur Google, en petit lorsque vous “+1” une page, en plus grand lorsque vous êtes l’auteur d’un article. C’est donc autant d’endroits en plus ou votre photo de profil est visible. Il est d’ailleurs bon de noter que si vous êtes auteur, votre photo sera visible de tous, pas seulement de vos connaissances sur Google+.

Votre photo de profil Google+ parmi les résultats de Google

MG Siegler réfute d’ailleurs cet argument, car selon lui Google ne filtre pas ses résultats d’images, ni ses résultats web pour en retirer des sites ou images offensives. Pourquoi donc filter les photos de profil sur Google+ ?

La différence entre les images hébergées sur Google+ et les images apparaissant dans les résultats de Google est cependant énorme : l’hébergeur n’est pas le même, le responsable de l’image n’est pas le même. Cela change beaucoup de choses, spécialement dans le pays où on se traine en justice pour tout et n’importe quoi ! :)
Google prend donc les mesures nécessaires pour se protéger d’éventuelles plaintes.

3. On parle d’un simple doigt, mais essayez donc de remplacer celui-ci par une image porno.

Je parierais que la réaction aurait été aussi violente si un bloggueur célèbre avait trouvé une image porno parmi ses résultats de recherche. Tout le monde aurait alors demandé des comptes à Google, leur aurat demandé pourquoi ils ne protègent pas nos enfants de ce genre d’images, pourquoi ce genre d’images ne sont pas retirées immédiatement de Google+, et par conséquent des résultats de Google. Au final, la situation actuelle est très similaire.

Et si vous trouvez que comparer un doigt d’honneur avec une image porno est un peu fort, rappelez-vous que ce que VOUS trouvez acceptable et mineur, peut être choquant pour une autre personne. Google, en tant que responsable du contenu hébergé sur sa plateforme, a mis en place des règles pour éviter de genre de situations. Ces règles, vous les avez signées avant de rentrer, à Google de les faire respecter maintenant.

Et vous, qu’en pensez-vous ? Etes-vous partis en croisade contre Google ?

Sources :